Tezos continue d’explorer de nouvelles voies de croissance

Tezos continue d’explorer de nouvelles voies de croissance
10 janvier 2020 Edmond

Tezos continue d’explorer de nouvelles voies de croissance

Étant donné l’écosystème naissant DeFi, le PDG de Tezos Capital, Jonas Lamis, lance StakerDAO, une organisation autonome décentralisée (DAO) qui décidera sur quelles blockchain investir.

Le marché de la DeFi en plein essor

Selon DeFi Pulse, environ 700 millions de dollars sont bloqués dans les contrats intelligents de DeFi. La majeure partie de cette somme se trouve dans l’écosystème MakerDAO, un produit d’Ethereum.

MakerDAO est un DAO qui permet aux emprunteurs d’emprunter les pièces stables DAI contre des dépôts d’éther. Les détenteurs de jetons MKR déterminent le taux d’intérêt et le ratio de collatéralisation.

De son côté, StakerDAO est également positionné pour permettre aux détenteurs de STKR de bénéficier d’un protocole DeFi sous-jacent. Les détenteurs de jetons voteront sur les réseaux de preuve d’intérêt ( PoS ) auxquels ils veulent participer et maximiser leurs rendements. Construit sur Tezos, le protocole minimise essentiellement le risque de jeton unique. En étant capable de passer d’un réseau PoS à un autre, ou de miser pour plusieurs réseaux, les détenteurs de STKR peuvent réduire l’exposition au risque et maximiser les récompenses de la mise en jeu.

Une gouvernance décentralisée appelée à se développer

Le développeur principal derrière StakerDAO, le PDG de Tezos Capital Jonas Lamis, a mélangé deux idées ensemble.

Après avoir recherché « les opportunités de créer des dérivés synthétiques à partir de l’écosystème des PoS qui pourraient fournir le bénéfice à long terme que j’ai envisagé, tout en répartissant le risque de baisse sur les meilleurs réseaux de PoS », Lamis a également pris conscience de l’importance de la gouvernance.

Tezos peut se vanter d’une participation de 80 % dans les décisions de gouvernance de sa blockchain. M. Lamis a vu une promesse dans le fait d’avoir une communauté engagée dans la gouvernance décentralisée de sa blockchain :

« J’ai observé l’évolution de la gouvernance sur Tezos et sur MakerDAO et j’ai vu qu’avoir une communauté de décideurs informés et motivés guidant la croissance à long terme des projets est probablement un meilleur modèle qu’un contrôle centralisé strict. »

La gouvernance et les revenus des finances décentralisées ont été fusionnés en une seule entité, le StakerDAO. Le concept original a été présenté en octobre 2019 et devrait être lancé au premier ou au deuxième trimestre de cette année.

Commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*