Press "Enter" to skip to content

Bitpay intègre Bitcoin Cash, puis fait marche arrière3 min

L’industrie de la crypto-monnaie a eu du mal à se séparer des centaines d’escroqueries et de complots financiers qui lui ont valu une mauvaise réputation. Presque tous les mois, nous entendons parler d’une nouvelle attaque ou d’un canular dans l’écosystème des crypto-monnaies.

Changement d’avis

Dans un autre geste scandaleux, BitPay a été accusé d’essayer de manipuler le marché peu avant Noël. Il semble que la société de point de vente de monnaie numérique (PoS) soit passée de la prise en charge du bitcoin cash comme la meilleure alternative, à la prise en charge du bitcoin en moins de 24 heures.

Le 22 décembre 2017, BitPay a publié un billet de blog dans lequel il déclarait qu’il déclinait toute transaction BTC inférieure à 100$. En plus du communiqué, la société a également indiqué qu’elle travaillait rapidement à ajouter le support d’une option de paiement Bitcoin Cash (BCH) sur toutes les factures BitPay.

De plus, ils ont répété le fait que Bitcoin Cash permettait aux acheteurs d’envoyer des paiements avec des frais miniers beaucoup moins élevés, ce qui permettrait à l’entreprise de continuer à accepter des micropaiements.

Au milieu de cette annonce, la société a expliqué que Bitcoin connaissait des retards et que le coût de transaction devenait plus élevé:

« Compte tenu des conditions actuelles du réseau bitcoin, les transactions envoyées sans frais miniers élevés risquent fort d’entraîner des retards ou des échecs de paiement importants. Les paiements Bitcoin inférieurs à 100 $ ne sont plus pratiques pour les utilisateurs et BitPay ne peut plus les traiter. »

Le message a continué à exposer les problèmes auxquels l’intermédiaire est confronté, en particulier les aspects sur lesquels il n’a aucun contrôle:

« BitPay ne contrôle pas ou ne bénéficie pas des niveaux de frais miniers du bitcoin. Mais nous continuerons d’améliorer notre plateforme pour protéger nos utilisateurs contre les effets des fluctuations importantes de ces frais. »

Une réponse commune

L’annonce a suscité une vive réaction de la communauté Bitcoin, car les nouvelles ont eu un impact négatif sur des milliers de commerçants qui ont accepté la monnaie numérique. La communauté a immédiatement accusé la compagnie d’essayer de promouvoir le BCH, de discréditer le bitcoin et de manipuler les prix.

Bitpay a ensuite changé de position rapidement et est passé du support de bitcoin cash au support de bitcoin encore une fois.

La compagnie a dit qu’elle cherchait à résoudre les problèmes mentionnés ci-dessus en effectuant quelques changements. BitPay a indiqué qu’elle s’efforçait de mettre en œuvre le programme Segregated Witness (Segwit) dans diverses parties de sa plate-forme au cours des prochains mois. Avec cette mise en œuvre, l’entreprise s’attendait à réduire la taille des transactions de bitcoin, ce qui permettrait une réduction moyenne des frais d’exploitation de plus de 40 pour cent.

Alors que BitPay a déclaré qu’en moyenne, les frais miniers sont maintenant de plus de 30 $ par transaction, ce qui le rend loin d’être rentable pour les petits achats, il a implicitement noté que le bitcoin cash offre la même fonctionnalité à des frais beaucoup plus bas.

Cet événement est également un commentaire sur la fragilité du réseau, étant donné qu’il est affecté par les limitations de taille des blocs. Le coût d’une transaction devient de plus en plus élevé et lent. Cette incapacité à gérer un éventail de paiements affecte les échanges et les entreprises et pourrait bien être la principale faille susceptible de renverser le bitcoin.