BitBox de Singapore retire XRP de sa liste

BitBox de Singapore retire XRP de sa liste
13 janvier 2020 Edmond

BitBox de Singapore retire XRP de sa liste

Selon Jaymin Shah, la bourse BITBOX a informé ses utilisateurs du retrait de sa plateforme du XRP, la troisième plus grande cryptomonnaie.

L’échange basé à Singapour n’a pas précisé les raisons pour lesquelles ils ont décidé de supprimer le XRP. Dans sa déclaration, BITBOX a mentionné les principales raisons pour lesquelles des actifs pouvaient être retirés de sa bourse, comme un mauvais rendement, le manque de liquidité et des questions de réglementation.

Certains des clients de BITBOX menacent déjà de fermer leurs comptes auprès de la bourse qui a abandonné leur devise cryptographique préférée.

Un coup dur pour le XRP dans son principal marché

BITBOX est la propriété de LINE Corp, une application de réseau social populaire au Japon avec environ 700 millions d’utilisateurs dans le monde entier. La bourse a été lancée en juillet 2018 à Singapour. En 2019, LINE a également lancé une nouvelle bourse de crypto appelée BitMAX pour les clients japonais.

Étant donné que Ripple a une forte présence sur le marché asiatique, l’annonce doit être surprenante pour la communauté XRP. Le PDG de CipherTrace, David Jevans, a fait une révélation choc en annonçant que presque toutes les banques japonaises travaillaient avec XRP.

Ripple est également un fervent défenseur de la transparence réglementaire dans le monde entier. En juillet 2019, le PDG de la société, Brad Garlinghouse, a écrit une lettre au Congrès américain pour plaider en faveur des « acteurs responsables » tout en exhortant les législateurs à ne pas peindre tous les actifs numériques d’un seul coup de pinceau.

Bien que le rendement du jeton puisse être très décevant, le retrait de la liste est survenu juste après que le prix XRP ait augmenté de plus de 12 % après des mois d’hémorragie. Le XRP est devenu la plus performante des cryptomonnaies les plus importantes en termes de capitalisation boursière.

Source: Twitter

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*